Je vote Macron par Philippe Lailler

SITE D'ACTUALITE DE PHILIPPE LAILLER

FLEURY ST-CONTEST ST-GERMAIN AUTHIE TILLY CARPIQUET BRETTEVILLE LOUVIGNY CAEN

Alors que Philippe Duron s’attendait hier à obtenir un chèque en blanc de la part de l’Etat sur son très coûteux projet de remplacement du Tramway à Caen, il n’a malheureusement obtenu qu’un chèque en bois du Ministre des transports !

En effet, Fréderic Cuvillier qui selon Éric Vève devait pourtant faire des « annonces très positives » n’a donné aucune garantie financière sur les subventions que pourrait recevoir Caen dans son projet à 300 millions d’euros.

 

Il faut rappeler qu’au niveau national, l’abandon de l’Ecotaxe remet en cause l’enveloppe de 450 millions d'euros qui devait financer près de 120 projets de Transports en Commun en Site Propre (TCSP) pour un investissement global de 5,8 milliards d’euros.

Pour nous, cette mauvaise nouvelle ne fait que renforcer notre idée que le remplacement anticipé de la ligne 1 du tramway est une erreur.

Compte tenu des finances de notre agglomération, il apparait très risqué d’engager un investissement de 180 millions d’euros sans aucune garantie financière des autres collectivités ni de l’Etat.

Nous pensons qu’il serait opportun d’étudier la solution plus raisonnable réalisée par la ville de Nancy qui consiste à engager 15 millions de travaux de rénovation du même tramway sur pneu que celui de Caen pour allonger sa durée de vie de 10 à 15 ans.

Comment pouvons-nous expliquer aux Habitants de l'agglomération que 10 ans après son inauguration, l’ensemble des rames du tramway et l’intégralité du mobilier urbain vont partir à la casse sans que Veolia et Bombardier n'aient de comptes à rendre ?

Les élus qui ont pris cette décision ont-ils conscience que durant près de 2 ans, les travaux sur la ligne 1 de Ifs à Herouville vont engendrer de très grandes difficultés de circulation, que le centre-ville de Caen va quasiment être inaccessible et que les 40 000 personnes qui utilisent tous le jours le tramway devront trouver une autre solution.

Ces grands projets pour l'agglomération doivent être pensés avec et pour les habitants.

Pourtant, ces derniers jours, nous avons le triste sentiment qu’avec le défilé incessant des Ministres, s’accumulent annonces et promesses qui disparaitront aussi vite après les élections municipales.

Sonia de la Provôté, Rodolphe Thomas et Philippe Lailler

Twitter @PhilippeLailler

Gardez contact avec Philippe