Je vote Macron par Philippe Lailler

SITE D'ACTUALITE DE PHILIPPE LAILLER

FLEURY ST-CONTEST ST-GERMAIN AUTHIE TILLY CARPIQUET BRETTEVILLE LOUVIGNY CAEN

Pour faire suite à l’article paru dans les colonnes du journal Ouest France en date du vendredi 7 février, je tenais à vous faire part de mes questionnements concernant les attaques de Marie-Jeanne GOBERT contre Sonia DE LA PROVOTE et l’action municipale entre 2001 et 2008 concernant la jeunesse Caennaise…

Je m’étais jusqu’à ce jour volontairement mise en retrait de la politique mais aujourd’hui je sors de ma réserve car je ne peux accepter les propos inadmissibles de Marie-Jeanne GOBERT avec qui j’ai pourtant toujours entretenu des relations très amicales.

 

Comme Adjointe à la Jeunesse, aux affaires éducatives et aux associations  de 2001 à 2008, j’ai toujours consacré toute mon énergie à soutenir et accompagner, sur le terrain,  au quotidien, tous les acteurs en charge de la jeunesse sur CAEN aux côtés de Sonia DE LA PROVOTE.

Comment Marie-Jeanne GOBERT, en cumulant les mandats électifs et trois délégations à la Ville, peut-elle être suffisamment présente et efficiente sur les dossiers jeunesse ?

Pourquoi a-t-elle supprimé le Conseil de la Jeunesse qui fonctionnait remarquablement bien pour ne réaliser que des consultations ponctuelles ?

Pourquoi envisager une bourse aux projets alors que nous l’avions déjà créée ? En effet, cette bourse initiatives jeunesse avait permis d’aider de nombreux jeunes….

Comment peut-elle tirer un trait sur l’action municipale de 2001 à 2008 quand elle la qualifie de « néant » ? Voici donc un petit rappel non exhaustif des actions transversales que nous avons pu mener en équipe :

  • Investissements lourds dans les centres d’animation : Créations de nouveaux bâtiments au Calvaire St Pierre et à La Folie Couvrechef, extensions aux MJC Chemin vert et Venoix. Sauvetage de Tandem en risque majeur.
  • Création du CARGÖ et soutien renforcé au Tunnel (Grâce de Dieu)
  • Création d’une piste de Skate et Rollers au stade Hélitas.
  • Aide à la création de la Maison des Addictions sans oublier la Maison des Adolescents dont je suis co-fondatrice avec Le Docteur Patrick Genvresse et l’ACSEA.
  • Création et pérennisation des Emplois-Jeunes.

Compte tenu de ce bilan, je ne peux donc expliquer les propos outranciers de Marie-Jeanne GOBERT que par le contexte de la campagne électorale où malheureusement tous les coups bas semblent permis. Cela représente tout ce que j’exècre et qui m’a fait m’éloigner de la politique politicienne pendant 6 ans !

Pascale MORICE

Twitter @PhilippeLailler

Gardez contact avec Philippe