Je vote Macron par Philippe Lailler

SITE D'ACTUALITE DE PHILIPPE LAILLER

FLEURY ST-CONTEST ST-GERMAIN AUTHIE TILLY CARPIQUET BRETTEVILLE LOUVIGNY CAEN

Après la prospective financière réalisée pour la ville de CAEN, nous nous retrouvons ce soir pour le même exercice à Caen la mer.

Malheureusement, au regard des chiffres qui nous sont présentés, nous constatons que la situation financière de notre agglomération apparaît encore plus catastrophique que celle de la ville.


Pendant des années, nous avons été quelques-uns à demander que Caen la mer ne s’engage pas dans les investissements démesurés que sont la BMVR ou les nouveaux bureaux des Rives de l’Orne.

On nous a rétorqué que nous n’avions rien compris, que nous n’étions pas visionnaires, pire, que nous étions des démagogues…

Il y a encore quelques semaines, j’ai souvenir de Philippe DURON nous expliquant que « notre endettement était modéré », il n’hésitait pas à parler de « la solidité financière de son programme d’investissement » ; il expliquait que la situation dans laquelle se trouvait notre agglomération provenait de la réforme de la Taxe Professionnelle et de la baisse annoncée des dotations de l’ETAT.

En réalité, nous en avons encore confirmation ce soir; cette situation est le fruit d’une gestion laxiste qui a laissé filer les dépenses en dépit d’une forte augmentation des recettes fiscales et d’une politique d’investissement délirante.

La nouvelle équipe à la tête de Caen la mer devra prendre des mesures drastiques pour trouver les moyens de payer ces investissements et assurer le fonctionnement des nouveaux équipements comme le stade nautique ou la BMVR.

Après la création de l’impôt d’agglomération en 2009, j’espère que les habitants ne devront pas mettre à nouveau la main au porte-monnaie pour payer l’héritage que nous laisse l’ancien Maire de CAEN.


Twitter @PhilippeLailler

Gardez contact avec Philippe