Je vote Macron par Philippe Lailler

SITE D'ACTUALITE DE PHILIPPE LAILLER

FLEURY ST-CONTEST ST-GERMAIN AUTHIE TILLY CARPIQUET BRETTEVILLE LOUVIGNY CAEN

Le premier enseignement de cette élection est la victoire de l'union Ump/UDI/MoDem. Sans cette union, nul doute que le FN serait sorti vainqueur du premier tour.

Le deuxième est le score haut du FN. Score qu'il ne faut pas minimiser dans un scrutin qui ne leur est pas favorable.

Le troisième enseignement est la débâcle du PS et le rejet sans appel de la politique du gouvernement.



Localement, les barons du socialisme sont aussi à la peine.

L'attaché parlementaire de la sénatrice Marseillaise, Antoine Casini, baisse de 8 points par rapport aux dernières cantonales, Amandine Francois et Patrice Michard étant juste derrière lui.
Eric Vève, le dauphin désigné de Philippe Duron, baisse aussi de 8 points et est devancé par Nicolas Joyau et Sylvie Morin-Mouchenotte.
Gilles Deterville, lui perd plus de 19 points. Accompagné de Corinne Féret, ils montrent la lassitude des électeurs pour les professionnels de la politique et la génération Duron. Jean Debelle et Emilie Rochefort réalisant un bon score sur un canton difficile pour nos couleurs.  

Saluons également les très bon résultats de Patrick Jeannenez et Stephanie Yon-Courtin sur Caen2 et de Sonia de la Provôté et Ludwig Willaume sur Caen1.

Voter PS sur Caen et l'agglomération, c'est voter pour des professionnels de la politique, c'est voter pour les dauphins de Philippe Duron.

Les résultats caennais montrent une réelle dynamique pour les candidats de l'union de la droite et du centre et dimanche prochain le renouveau passera par leurs élections.

Philippe Lailler
Président du Mouvement Démocrate Calvados

Twitter @PhilippeLailler

Gardez contact avec Philippe