Je vote Macron par Philippe Lailler

SITE D'ACTUALITE DE PHILIPPE LAILLER

FLEURY ST-CONTEST ST-GERMAIN AUTHIE TILLY CARPIQUET BRETTEVILLE LOUVIGNY CAEN

On a appris mercredi 13 janvier la nomination de Laurent Beauvais à la Cour des comptes.

Il faut dire que l'ex président du conseil régional de Basse Normandie est un "spécialiste" de la dépense publique, détenant, lui-même,  quelques records dans ce domaine durant son mandat :

+ 50% de dépenses de fonctionnement au conseil régional


+ 20 millions d'euros de masse salariale par rapport aux régions de même taille.

Avec cette pratique de copinage, nous sommes loin du "moi Président je serai pour une république exemplaire". Les résultats des dernières élections sont pourtant clairs, les Français ne veulent plus de ces petits arrangements qui font le lit du Front National.

On comprend mieux maintenant pourquoi Laurent Beauvais a montré si peu de véhémence pour défendre notre territoire lors de la réunification normande et lorsqu'il a été écarté au profit de son collègue haut normand pour  mener la liste PS lors des dernières régionales.

Il est désespérant de constater que le prix de son silence était lié  à une promesse de pré-retraite dorée aux frais des contribuables.

Laurent BEAUVAIS avance, sans complexe, comme argument qu'il "lui fallait trouver un travail". Les nombreux Normands à la recherche d'un emploi apprécieront… alors qu'ils doivent subir, en partie à cause de la politique qu'il a mené,  le fait de vivre dans une région ou le taux de création d'entreprise est parmi les plus mauvais de France.

Après cette annonce, je pense que les Normands qui ont fait le choix du changement en Décembre dernier ne sont pas prêts de regretter leur vote.

Philippe Lailler

Twitter @PhilippeLailler

Gardez contact avec Philippe